La caravane de Tania passe et cours y vite!

Posté le 13/01/2013 dans Autres.

« A Tamara, onze ans :

-« Tu aimerais avoir une maison ? »

-« Pourquoi faire ? » Un peuple de promeneurs, Alexandre Romanès

Je rencontrais une première fois Tania Maguy dans un espace forain du Fest Art de Libourne, manifestation des arts de la rue s’il en est, où la création artistique la plus débridée côtoie la poésie et les performances de la scène tous styles confondus.

Je pensais donc tout d’abord voyant la caravane bariolée baptisée « Musée de l’Art Rom » qu’il s’agissait d’un gag. Je pris un billet,  toujours prête que je suis à embarquer sur toute gondole, barque ou gabarre  ivre ou non pourvu qu’elle me fasse rêver !

Le plus sérieusement du monde, la jeune femme à l’entrée m’expliqua qu’il s’agissait bien d’un musée, qu’elle était  nomade et entendait faire connaître un peu mieux le peuple dit « gens du voyage » !

Installée à l’intérieur, je savourais l’instant, celui de la liberté d’aller et d’être ! En ce minuscule espace étiré à l’infini grâce aux cartes postales photos ou menus objets, témoins de la vie nomade, je mesurais l’immensité des possibilités une fois que nous sommes libérés de nos murs.

Ainsi, depuis toujours nous côtoyons ce peuple, honni entre tous, chassé, éradiqué parfois aux heures les plus sombres de l’histoire, pratique « bouc émissaire » souvent en période de crise, ce peuple qui sait la survivance au-delà de tout ce que nous savons nous les enracinés !

Il y fait bon dans la caravane de Tania, on y respire bien !

Je la croisais ensuite au Zéphirin, lieu d’expérimentation artistique de campagne, dont j’ai déjà parlé dans les Cahiers de l’Entre –deux- Mers. Puis grâce à ce Face book capable du pire et du meilleur, je suis virtuellement sa route qui se déroule de Bruxelles à Bergerac en passant par le cirque Romanès ou les rencontres tziganes de Bordeaux.

J’ai toujours vu Tania sourire, accueillir d’un mot gentil qui veut en savoir plus sur les Roms, les tziganes disait-on hier ou Gitans. Je ne vois rien de mieux que de vous dire de consulter le site du musée caravane afin de vous donner envie de rencontrer Tania et son énergie contagieuse.

Je crois que ce qui permet à Tania d’être toujours positive, c’est que lorsqu’on avance continuellement, on ne peut débattre de l’inutile ni se battre avec les cailloux du chemin.

Latcho drom Tania !

Lysiane Rolland

Contact Tania Magy :  C/O Viala Rue, 16 rue Saint James 33000 Bordeaux. tél:06.65.12.81.18.

Sites Internet: Http://lunamusica.free.fr et Http:// artrom.blogspot.com

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *