Des idées pour éviter la télé

Posté le 16/06/2016 dans Des idées pour éviter la télé ....

Juin

Beautiran

Du vendredi 10 au dimanche 19 juin de 15h à 18 heures au « Musée des Techniques »

Les « Playmobil » débarquent au Musée, le temps d’une exposition temporaire, donc éphémère à ne pas manquer ni pour les grands nostalgiques de leur enfance, ni pour leurs enfants et petits enfants.

Les samedi 18 et dimanche 19 de 11h à 19h

Les journées du Patrimoine de Pays et des Moulins avec le samedi 18, une conférence de Florence Mothe (journaliste, écrivaine) sur les toiles de Beautiran , à 17 heures soit «  Toiles peintes au XVIIIème siècles et indiennes »–musée privé Beautiran 005

Quant à l’exposition temporaire « De l’apothicairerie à la pharmacie » devant son succès elle est prolongée jusqu’à fin juin.

Pour en savoir plus : tél-05.5797.75.11 –courriel : mfmicouleau@gmail.com. Le Musée des Techniques est situé 5, rue de Balambits, 33640 Beautiran.

 Portets.

Les samedi 19 et dimanche 19 au Château de Mongenan, Journées du Patrimoine de Pays : du jardinage aux toiles de Beautiran.

100_1378Florence Mothe communique : « Le thème qui est cette année celui des 19è journées du Patrimoine de Pays et des Moulins, les samedi 18 et dimanche 19 juin prochains, sera traité de diverses manières au château de Mongenan à Portets qui s’inscrit pour la première fois à la manifestation nationale organisée par la FNASSEM.  Si la symbolique des jardins et l’art des jardiniers seront mis en valeur une nouvelle fois par la distribution gratuite de boutures de rosiers et de graines rares(de 10h à 12h et de 14hà18h) il sera aussi beaucoup question de la représentation des fleurs par les plus grands artistes et plus particulièrement sur les toiles peintes du XVIIIème siècle. En effet la collection d’indiennes du château de Mongenan est à l’honneur dans les librairies car une étude vient de lui être consacrée par Jean-Louis Hautempenne, à la suite de l’exposition de cette collection au Musée Lambinet de Versailles. Jean-Louis Hautempenne, lui-même grand collectionneur de toiles à la planche à cuivre, a eu accès à la totalité de la collection du château de Mongenan, qu’elle soit exposée ou non. Il s’est livré à une précieuse étude des sources de chaque toile, démontant les attributions fantaisistes et rendant à chaque manufacture la datation exacte, son graveur et son peintre. L’inspiration des toiles du XVIIIè siècles, qu’elles soient de Beautiran, de Jouy ou de Nantes, prend naissance dans les grandes œuvres picturales. Il n’est pas rare de reconnaître un dessin de Boucher, comme dans « Diane et Endymion », une fresque de Guido Reni dans « Le char de l’Aurore », une scène libertine du Bernin, montrant « Apollon et Daphné », un enfant faisant danser un chien comme Boucher le représente dans un tableau aujourd’hui conservé au Musée de Boston, de retrouver les aventures de Télémaque illustrées par Coypel, ou un adorable marmot issu de « Dites donc, s’il vous plait… » de Fragonard. C’est dire la difficulté de retrouver la juste inspiration dans ces gravures composites, où, de surcroit, les manufactures se sont beaucoup copiées et où les styles d’époque et le talent des graveurs ont maquillé les sources.

Composé de 125 pages entièrement en couleurs où l’histoire de chaque toile est contée « Les toiles imprimées de Beautiran du château de Mongenan et autres manufactures » constitue le premier ouvrage scientifique sur le sujet. Ce livre est le manuel indispensable pour tous ceux qui se passionnent pour ces tissus que l’on a tant mésestimés et qui atteignent aujourd’hui en vente, alors que l’on en a tant détruit, des prix pharamineux. Le livre sera présenté à l’occasion des journées du Patrimoine de Pays au château de Mongenan, ainsi qu’au Musée des Techniques de Beautiran où rappelons le, ce samedi 18 juin à 17h30 Florence Mothe racontera la folle saga des indiennes de traite au XVIIIe siècle, une histoire pleine d’exotisme, de passion, de bruit et de fureur…

Le dimanche 19 à 17h, c’est au château de Mongenan que Florence Mothe donne rendez-vous à ses auditeurs pour évoquer pour eux, les grands techniciens de la botanique que furent Hildegarde de Bingen, Tournefort, Linné et Fabre dont les souvenirs entomologiques demeurent incontournables pour qui aime la nature et se soucie de l’écologie.

Pour en savoir plus : Château de Mongenan tél :05.56.67.18.11- Entrée : 10 euros, avec visite du musée, du château, des jardins, distribution gratuite de graines et de boutures, conférence.

Le livre «  Les toiles imprimées de Beautiran du château de Mongenan et autres manufactures des XVIIIe et XIXe » par Jean Louis Hautempenne, Thebookedition, 126 pages, prix : 30 euros.

 Lestiac

OSKAR DUO POSTER2Dimanche 19 à 18h30 Château Bellegarde – Concert du duo Oskar : piano à quatre mains avec le duo Martyna Jatkauskaite et Thomas Besnard – Au programme : Schubert, Brahms, Rachmaninov, Ravel.

Tarifs : 15 euros et pour les adhérents de l’association APEME : 12 euros.

Pour ceux qui le désirent et sur réservation le concert sera suivi d’un pique-nique partagé accompagné des vins du Château. – Celles et ceux dont le nom commence par une lettre entre A et M apporteront « du sucré »…Celles et ceux dont le nom commence par une lettre entre N et Z apporteront du salé !…

Réservations : 05.56.72.34.24 ou par courriel : claire@chateau-de-bellegarde.com Pour mieux connaître Martyna et Thomas , site Internet : oskarduo.com

Landes à …Mimizan

Les mercredi 15, jeudi 16, vendredi 17 se tiendra le Salon Forestier International FOREXPO et pour la seconde fois l’association Pro Sylva sera présente.!cid_image001Pijouls Hazera

Cette association développe et promeut depuis de 25 ans une approche de la gestion forestière intégrant économie et écologie, qui peut se résumer sous le terme de « Sylviculture irrégulière et continue ». Une gestion de la forêt sur un mode doux (pas de coupe rase par exemple) et en respectant le plus possible les  processus naturels de régénération, d’élagage naturel…ce qui permet aussi de diminuer les coûts de production Cette sylviculture offre l’avantage d’optimiser les revenus des propriétaires tout en prenant en compte les multiples attentes de la société et d’approvisionner tous les transformateurs, ceux intégrés dans chaque territoire jusqu’aux sites industriels plus concentrés. L’association Pro Sylva est présente dans  le monde forestier au niveau national mais aussi dans chaque région à travers son réseau d’animateurs. Ces  derniers organisent visites et formations au plus près des propriétaires, gestionnaires et élus des territoires. Des actions entreprises en partenariat avec l’Association Futaie irrégulière (AFI) qui gère et développe un réseau de plus de 100 sites de référence en France mas aussi à l’étranger. Quant à Pro Sylva , l’association est présente dans plus de 25 pays d’Europe, où certains, comme la Wallonie, ou encore de nombreux Länder allemands, des régions autrichiennes ont adopté cette sylviculture comme règle et référence…( Sources Eward de Turckheim, président de Pro Sylva France)

Pour en savoir plus : Jacques Hazera (expert forestier) Animateur pour le massif landais et pour le stand à FOREXPO : 05.56.88.55.72 ou encore Jacques.Hazera@Pijouls.com

 Partout en France…Les samedi 18 et dimanche 19 Journées du patrimoine et des moulins

Pour cette 10ème édition le thème retenu « Métiers et Savoir-faire » Tous les 3ème week ends de juin, les « Journée du Patrimoine de Pays et des Moulins » mettent à l’honneur le bâti traditionnel, les sites et les paysages régionaux ainsi que le patrimoine immatériel français. Ces journées ont pour objectif de faire découvrir et sensibiliser un large public au patrimoine régional, de pérenniser le travail des acteurs de la culture, de partager les savoir-faire et traditions des régions et de sauvegarder l’héritage commun.Chaque année se sont près de 120.000 visiteurs qui participent aux différents manifestations : visites de sites, randonnées, circuits découverte, conférences, expositions, démonstrations de savoir-faire, dégustation, ateliers encadrés par des professionnels, animations pour le jeune public, spectacles…

Cette année il s’agira de découvrir ces métiers qui nous font rêver : dentellière, sculpteur, artisans du bâtiment, meunier, ébéniste, restaurateur, ferronnier, céramiste, maréchal-ferrant, apiculteur et bien d’autres encore…et les lieux de ces métiers forge, moulin, atelier verrier, coutellerie…, mais encore les savoir-faire et leurs outils : compas, tour de potier, tour à bois, rouet, meule, four à pain, métier à tisser…ainsi que les matières et produits …  Ainsi à Bassanne : »Artisans et artistes s’invitent au Moulin de Pils » –Beautiran , musée des techniques «  Collections de toiles imprimées de Beautiran, objets et mobiliers en Aluminium. »- Castres s/Gironde : « Visites guidées de l’église St Martin restaurée »- Eyzines : « Le métier de maraîcher » –Frontenac : « Métiers et savoir faire au Moyen-Age et au XXIème siècle sur le site de la Commanderie hospitalière de Sallebruneau.- Sadirac : « sites archéologiques, potiers, ateliers modernes de potiers »- Villandraut « Découvrir le métier d’archéologue ».

Pour en savoir plus sur ce qui se passe près de chez vous : jppm@associations-patrimoine.org

 Juillet

 Du lundi 4 au jeudi 7 « Festival musical Entre2Mers » dont ce sera la quinzième édition

Ykeda 6Programme à suivre : lundi 4 à Bouliac à 21 heures, en l’église Saint Siméon le styliste : Le duo Ykeda (piano) Delphine Haidan(mezzo-soprano) interpréteront des œuvres de Berlioz, Chopin, Gounod, Liszt.Entrée libre.

Mardi 5 à 21 heures Cinéma Lux à Cadillac S/Garonne. (même programme ) Prix d’entrée : 18 euros.

Mercredi 6 à 19 heures, à Lestiac Château Bellegarde, apéritif/concert avec le Duo Ykeda.Prix d’entrée : 20 euros.

Jeudi 7 à Langoiran : Concert surprise…

Pour en savoir plus : renseignements, réservations, billetterie, tél :05.56.62.12.92 -Site Internet : www.duo-ykeda.com – Le festival est organisé par l’association Galaxyart :  www.galaxyart.net (crédit photo: Galaxyart)

 Monségur

Du jeudi 7 au dimanche 10 : festival de jazz « Les 24 heures du swing »

Une fois de plus ce Festival Jazz en Gironde va être un  Swing retentissant : sont attendus « Natacha Atlas, James Carter, Malia, Incognito, Kenny Wayne. – Réservation places assises, ou places debout, mais tarif unique : 10 euros

Pour en savoir plus : OMCL 4 avenue Paul Glanet 3350 Monségur tél : 05.56.61.82.91.

 Rions

Du 7 au 10 Festival « Rues et Vous » qui fêtera ses dix ans… A noter d’ores et déjà sur votre agenda !

 CadillacCadillac1

Depuis le mois de mai et jusqu’au 28 Août au Château de Cadillac : Exposition «  Costumes d’opéra : corps augmentés en scène » imaginée en 2015 au grand Théâtre par les scénographes Philippe Casabau et Eric Carbeau. Cette exposition rend hommage au travail des artistes et artisans, en charge des costumes et accessoires à l’Opéra National de Bordeaux, qui transforment la silhouette de l’artiste en personnage de fiction.

Pour en savoir plus : Château de Cadillac tél : 05.56.62.69.58.

 

Les mois de juin, juillet et août…invitent à l’escapade, aux week ends prolongés, aux vacances plus ou moins longues, c’est le temps aussi  pour visiter sa région et voir un peu plus loin… la France est si riche en paysages, en patrimoine, et en découvertes qu’il serait dommage de s’en priver.

Découvrir les Routes du vin à Bordeaux.Elles sont huit à sillonner la Gironde qui rappelons le est le plus grand département de France. Huit qui conduiront les visiteurs à la découverte des terroirs viticoles et de leurs appellations contrôlées, mais aussi du patrimoine : abbayes, églises romanes, châteaux de tous âges. Chaque année on recense 4.3 millions de visite du vignoble girondin, soit le leader de la fréquentation oenotouristique française, et vous et vous !

Pour en savoir plus sur les Routes des vins de Bordeaux : en Médoc ; en Graves et Sauternes ; en Entre-deux-Mers ; en Pomerol et  Fronsac en Libournais ;  en Blayais et Bourg ; en Bordeaux Porte du Vignoble. Site Internet  www.Bordeaux-tourisme.com

Bordeaux, Cité Mondiale du Vin …

Cité du vinet oui La Cité Mondiale du vin vient d’être inaugurée en grande pompe avec notre Président et le Maire de Bordeaux mais aussi quelques  invités militants imprévus et de circonstance qui ont apporté un peu de piment supplémentaire…donc la Cité Mondiale est maintenant ouverte au monde et d’abord aux Bordelais.

Visitable moyennant la somme de 20 euros (prix pour adulte) qui donne accès aux expositions permanentes, mais aussi à quelques dégustations de crus. Ce lieu unique consacrée à la culture du vin dans le monde et qui a coûté la bagatelle de 81 millions d’euros a été financé pour un quart par des mécènes, le solde devant être couvert par la billetterie mais aussi par les redevances des restaurants, boutiques et réservations d’entreprises !

A voir également pour son architecture admirée ou décriée c’est selon !…et qui permet d’avoir une vue panoramique sur Bordeaux et plus particulièrement sur le quartier en plein chambardement donc mutation , du Bassin à flots !(crédit photographique Yolande Schoenmakers)

Pour en savoir plus  et éviter la queue à la billetterie : www.lacitéduvin.com

Yonne à Saint-Sauveur-en Puysaye

image de ColetteAller découvrir la Maison de Colette et tout son monde. Inaugurée le 21 mai elle a été ouverte au public le 25 mai.

Y aller de préférence en juillet, du 27 au 31 juillet pour assister au festival « Comme ça me chante » qui se tiendra dans la salle de l’Orangerie du Château-Musée Colette à Saint-Sauveur –en Puisaye. Il s’agit de la troisième édition de ce Festival de musique et de mélodies françaises.

La salle ne pouvant accueillir que 350 personnes réservation obligatoire, pour les inconditionnels de la Grande Colette, qui n’en finissent pas de lire et relire ses œuvres !

Pour en savoir plus : informations et réservations –www.maisondecolette.fr ou tél : 03.86.45.66.20.

Août.

En Bergeracois du 1er au 16 : 28ème Festival « L’été Musical »

Un festival de musique et de danses éclectique qui s’installe dans quelques lieux emblématiques du bergeracois : La Grange du Lanquais, l’église de Monpazier ou encore sur la place des cornières de cette si jolie bastide, l’abbaye de Saint-Avit Senieur, l’église Saint-Jacques de Bergerac, le Château de Biron…et des artistes : Ferenze Vizi, pianiste interprétera Chopin, Scriabine, Rachmaninov, etc dans « Blue Notes »- Concert impromptu avec Marc Chisson, saxophone dans « Scaramouche »- Chœur d’hommes, chants polyphoniques Russes, profanes et sacrés avec Alexandre Nevski de Saint Pétersbourg- Mozart, Rossini, Donizetti, Gounod avec Florian Sempey baryton et Jonathan Nemtanu au piano-The Amazing Keystone Big Band  et « Le Carnaval des Animaux » pour petits et grands- Nuevo Ballet Espanol avec Rojas Y Rodriguez dans « Titanium »  soit Hip-hop, flamenco…- Nourredine Khourchid et les Derviches tourneurs de Damas- The Kings Consort avec Julia Doyle soprano, Robert King direction et clavecin dans « Célestes Tempêtes » Haendel, Vibaldi, Geminiani, Albinoni- Minimo Garay Vamos Quartet avec Minimo Garay batterie, Baptiste Trotignon piano, Jérôme Regard contrebasse, Manu Codjia guitare- Florin Niculescu Quintet avec Florin Niculescu violon, Paul Staïcu piano, Hugo Lippi guitare, Dary Hall contrebasse, Bruno Ziarelli batterie.

Pour en savoir plus : règlement, location, information –Ouverture des réservations le 4 juillet 2016. Bureau du Festival, 42 rue Saint Jacques-24540 Monpazier/ tél : 05.53.74.30.94.

Site Internet : festivalbergerac.com

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *