Alouette, gentille alouette…

Posté le 14/09/2018 dans Edito.

Alouette des champs(Alouda arvensis) crédit photo Alain Boullah.

« …Alouette, gentille alouette,

alouette je te plomberai, je te piégerai,

et la tête, et les ailes, et la queue… alouette, gentille alouette... » Tout le monde connaît cette comptine qui date de la nuit des temps et qui est en passe d’être remise au goût du jour  par le Ministère de la transition écologique et de la solidarité qui, sous couvert de tradition, envisage de prendre un arrêté autorisant le piégeage de 370.000 alouettes des champs (soit 3,5 fois plus que les 106.000 piégées la saison précédente) auquel il y a lieu d’ajouter les 180.000 tuées au fusil!

Dans le même temps, ce même ministère de la transition écologique vient de lancer un  plan d’action en faveur de la« Biodiversité » – Doit on comprendre que si les oiseaux disparaissent… il est urgent de protéger les chasseurs , (ces gardiens des chasses traditionnelles, envers et contre tout), histoire d’accélérer le mouvement ?

Par contre, nous avions cru comprendre que le gouvernement actuel avait déjà un pied dans le nouveau monde et qu’il était temps de quitter l’ancien sous peine de voir ces Français perçus comme des « archéo-Gaulois »!

Lesquels Français , non chasseurs dans leur immense majorité, ont du mal à saisir qu’on leur ressasse, en permanence, un discours sur la préservation de la biodiversité, gage aussi de survie de notre Humanité, et constater que, manifestement, il y a une caste de privilégiés  » Les chasseurs » qui continueraient à avoir tous les droits d’usage sur une nature, faune et flore comprises, déjà bien malmenées!

Colette Lièvre

PS- Il est prévu le piégeage de 370.000 alouettes des champs avec pantes (double filet horizontal)ou avec matoles (piège qui sert également à capturer les pinsons) les quotas prévus : Landes 210.000pièges – Gironde 120.000pièges- Pyrénées Atlantiques 25.000 pièges – Lot et Garonne 15.000 pièges) .


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *