Ils avaient le regard …vague!

Posté le 05/09/2018 dans Les brèves.

C’est la débâcle fait observer l’employé du ministère (au service des pièces d’identité)…

Même ici au « Flore » d’Hossegor autour de la petite table de marbre ronde, là où meurent les idées et vieillissent leurs auteurs… on ne peut plus que regarder !  Et le spectacle, à la terrasse et sur le trottoir, est là sous nos yeux, vivant, étrangement volatil, varié, disparate, insolemment impersonnel… créé par des besoins imaginaires.

Le béret a disparu, remplacé par des chapeaux, eux-mêmes remplacés par des casquettes… avec des visières de couleurs… C’est dire la dégringolade !

Les chemises sont aux vestiaires et les robes aussi. On montre ses seins, ses poils, ses bretelles de soutiens-gorges, sa peau blanche ou bronzée, sa poitrine gonflée ou plate, ses bras tatoués, ses muscles absents, ses bourrelets, et ses tee-shirts !

Ah ! les tee-shirts vous pourriez passer des heures à les regarder ils sont de toutes les couleurs, de toutes les dimensions, de toutes les formes… Mais ils sont porteurs de messages ! De revendications (tous ensemble) ! De soutiens… (vive le PSG) ! De promotions… (Surf) ! De publicités (Bilabong) ! En vacances on s’éclate… on a des LETTRES que diable ! Et on les affiche…

Le reste – le bas – il vaut mieux ne pas faire l’inventaire : du short qui ne cache pas grand chose, à la jupe volante ou fendue jusqu’à la taille, transparente (ben quoi il fait chaud !) du pantalon troué, au bermuda à fleur délavé… Vous en avez pour tous les goûts (enfin  presque !) et à tous les prix… (Rapport qualité- prix bien sur… le slogan à la mode !)

Pour les chaussures, là nous sommes au ras du caniveau. D’ailleurs plus personne ne les regarde. Les « Tongs », les chaussures les plus inélégantes, dominent.  Les sandales sont à la traîne et lorsque l’on aperçoit une chaussure classique à talon, d’une femme portant une robe sous les genoux, on se demande si elle ne s’est pas trompé de siècle… ou de lieu.

Bref, nous en sommes là... spectateur au cerveau lessivé… Là au « Flore » d’Hossegor le dernier lieu à l’apparence intellectuelle de la ville !

Là ou l’on ne voit plus de stars… de vedettes… Là, au milieu d’une population non identifiée… qui parle et qui boit… qui boit et qui parle… qui regarde et ne voit pas – Qui ne voit pas mais regarde !

Ce défilé touristique c’est un peu notre carnaval souligne en riant l’artisan… Cela ressemble plus à un vide grenier qu’à une exposition artistique… Artistique ? s’amuse l’ami du lac… Tu as vu les bijoux qu’ils portent ? tous remplacés par des tatouages… ou des ficelles…

A la terrasse du « Flore » vigie stratégique de l’évolution sociale, lieu de repli qui permet de constater que l’on ne voit personne travailler, que les hossegoriens sont absents et que l’accent landais n’ a plus cours… Des hommes poussent des poussettes, des femmes enceintes affichent leur féminité… Les porteurs de sacs à dos se croient dans les Pyrénées…

11h 30 C’est dimanche et dans la file des voitures qui roulent au pas un car YEGO passe, lui aussi, à vide. 12 h 15 : Encore un car YEGO qui passe. Il est vide…Des jeunes passent « torse nus » – Et des vélos arrivent de partout Seignosse et Capbreton : ils veulent voir Hossegor centre… Ils viennent voir ceux qui viennent voir s’il y a des choses à voir !

Là, au moment où l’été finissant va remettre les choses normales en place, on a pu le constater : ils avaient tous le regard vague…Ils sont prêts pour la rentrée…

Ainsi va la vie… Eric Gildard

Fondateur et président de l’Association Littéraire « Les Amis du Lac d’Hossegor ». Tous les jeudis celle-ci publie « La Lettre des Amis du lac » que tous les amoureux de ce lac, voire des Landes, voire au-delà devraient lire. C’est documenté, argumenté, voire drôle, mais aussi pertinent et en ce moment il y a un appel à mobilisation pour faire en sorte que ce lac soit dragué car il a le fondement plus qu’envasé- et naturellement cela polémique: il y a les pour et les contre, les écolos et les pragmatiques. Chacun peut donner son avis une pétition circule, off course!  – (crédit photo: association les Amis du Lac)

Pour en savoir plus : site Internet:www.lesamisdulac.fr   Association littéraire Amis du lac d’Hossegor, 23 avenue Edmond Rostand.40150 Hossegor.tél: 05.58.43.42.40

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *